Bonjour ! Les fêtes approchent à toute vitesse et comment imaginer un repas de Noël ou du jour de l'An sans foie gras ? Pourtant de plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer l'horreur qu'est le gavage et la souffrance que cela implique pour les oies et les canards.

 

 

 

"Puisque c'est un produit du terroir, naturel, bien de chez nous, pourquoi s'en passer ?"

 

Je comprends qu'on puisse défendre le produit "Made in France", notre gastronomie et les producteurs français... Cependant il y a d'autres façons de le faire qu'en consommant du foie gras. 

Le foie gras, un produit naturel ? Qui peut encore croire que les oies se font gentiment gaver, qu'elles adorent ça et qu'elles en redemandent ? Si vous connaissez des personnes qui pensent cela, je vous en prie, envoyez leur cet article et qu'ils regardent les deux reportages qui suivent. Le foie gras, c'est juste "l'organe tuméfié d'un animal mis en cage, gavé et rendu malade".

 

 

 L'une est teinté d'humour et l'autre, beaucoup moins.

 

 

 

 

"Tout le monde aime le foie gras ! Et puis c'est juste pour les fêtes !"

 

Non pas vraiment, certains pays ont déjà compris, que le respect d'un être vivant et sensible dépasse de loin un plaisir gustatif et donc, un pot de foie gras pour les fêtes.  

 

 carte_interdiction

 

« La production de foie gras engendre des souffrances physiologiques et éthologiques aux palmipèdes. C’est un fait. La vraie question est de savoir si on l’accepte ou pas… » Par cette phrase, le Dr vétérinaire Yvan Beck, s’exprimant ainsi dans un article en réponse à la question « Le gavage est-il indolore ? », pose les termes du problème du gavage. L’augmentation constante, notamment dans l’Hexagone, de la consommation de foie gras entraîne, ces dernières années, le développement de centres d’élevage et de gavage industriels dont les conditions de vie et les méthodes, inadaptées aux palmipèdes, participent, ô combien, aux souffrances déjà grandes de ces animaux. " - Source

 

canards-foie-gras-2008-fr-C-018 

 

"ENGRAISSER… ET MOURIR
Une fois adultes, après un prégavage d’une dizaine de jours, servant à dilater l’œsophage du palmipède (400 g/jour pour un canard, 700g pour une oie), débute la phase de gavage précédant la mort : 15 jours pour un canard, de 18 à 24 pour une oie. Les oies reçoivent environ 900g par jour, en 3 à 5 séances (rarement 5). Les canards mulards, hybrides stériles issus essentiellement de canards de Barbarie et de canes colvert représentent 95% des canards gavés (seulement 5% de « Barbarie » purs). Ils sont engraissés avec 800g journaliers, voire un peu plus, en deux fois. Même en France, les élevages en grande majorité utilisent des systèmes industriels, électriques ou électro-pneumatiques. Un canard mulard se voit injecter un demi-kilo de maïs humide en cinq secondes ! L’équivalent de 12 kg de spaghettis arrivant dans notre estomac en 5 secondes, deux fois par jour.
Au terme de cette période, le foie est prêt à être prélevé. Il faut alors abattre l’animal en le faisant saigner rapidement et totalement pour éviter les traces de sang sur le foie, car il aurait alors moins de valeur, mais l’étourdissement préalable par électronarcose n’évite pas les souffrances. Les animaux sont suspendus par les pattes et plongés dans un bain d’eau électrifiée. Ils se débattent convulsivement pendant cette phase, et parfois encore après, au moment d’être égorgés." - 
Pour plus d'informations et pour aller plus loin

  

 

 

Les fêtes... Parlons-en ! Ce délicieux moment que nous attendons tous avec impatience ! Pendant cette période de nombreuses familles se réunissent, partagent de bons moments en pensant à des souvenirs communs... C'est une période de "paix", où en général, tout le monde est de bonne humeur et beaucoup plus dans le "don" que le reste de l'année. Mais où se trouve la paix, le partage, le don, si dans notre assiette il n'y a que mort et souffrance ? Avant, j'aimais aussi le foie gras, jusqu'à ce que je comprenne de quoi il s'agissait et par quels procédés il était obtenu. Le repas de Noël et du jour de l'An, sont à mes yeux un moment unique, de partage et d'amour, nous sommes entourés des personnes que nous aimons, c'est ça qui est important. Le foie gras ce n'est pas "la fête", ce n'est pas de la joie en pot, c'est juste du foie malade, servis sur des toasts. A mes yeux rien à voir avec l'esprit des fêtes. 

 

 

 

"Mais alors,  que mettre sur mes toasts ?"

 

Sachez qu'il existe de belles et délicieuses alternatives au foie gras ! Le "Faux Gras", pour celles et ceux qui font attention à leur ligne sachez qu'il comporte 40 % de calories en moins que le vrai foie de canard ou d'oie.

Pour les chanceux, vous pouvez trouver le Faux Gras de Gaia dans de nombreuses GMS en Belgique. On peut aussi en acheter via Internet, ici !

1809452_3_3f7c_le-faux-gras-est-un-pate-vegetal-cree-par_edb8c75bf90532fefa314e988502f4f6

 

3c8ecb5b11

 

Tartex Truffe et champagne dans les magasins biologiques et sur Internet.

 

965a675f21

 

Tartex Chardonay côte d'or dans les magasins biologiques et sur Internet.

 

 

prod_183_imageproduit_fiche

 

Bjorg Chardonnay au rayon bio/diététique des grandes surfaces. 

 

Je n'ai pas encore goûté celui de la marque Bjorg, mais je compte le  faire au plus vite ! Vous pouvez accompagner ces produits par du confit d'oignon ou d'échalotte comme vous le faites d'habitude :).

 

 

Voici un ajout de dernière minute ! Dans cette vidéo, nous voyons la réaction de personnes consommant du foie gras et qui découvrent simultanément comment il est réellement obtenu... Ca ne me surprend pas ! Et vous ?

Faux Gras de GAIA spot FR from GAIA TV on Vimeo.

 

 

 

 

6a00d83451957369e20147e1254b3d970b-800wi

Acheter et consommer, c'est cautionner, tout simplement.

 

Merci, bonne semaine et à bientôt :)

 

 

Dimanche 8 décembre  20h30 - Documentaire sur le Foie Gras sur France 5