PARTIE 1

Aujourd’hui, qui ne donne pas du « bon lait de vache » à ses enfants pour le petit déjeuner, ou le goûter ? Qui ne fait pas sa purée, son velouté avec du lait de vache ? Très peu de gens ! Avec des pubs où les vaches ont l’air tellement heureuses dans leur jolie prairie, qui pourrait se douter de l’enfer qui se cache derrière nos briques de lait ? Trop peu de gens. Il est grand temps de lever le voile de l’ignorance sur ce liquide. On veut nous faire croire que le lait de vache est bon pour notre santé et qu’il n’y a aucun risque à en consommer tous les jours et à tous les âges. Alors comment expliquer les intolérants au lactose ? Comment expliquer que dans les pays où l'on consomme le plus de lait d'origine animal, le taux d’ostéoporose soit terriblement plus élevé que dans les pays où le lait animal n’est qu’à peine présent ? Grand mystère n’est-ce pas ?

 

Le saviez-vous ?

  • Le lait maternel contient 50% de calcium de plus que le lait de vache.
  • « Dans la nature, aucun animal, excepté l’être humain, ne consomme le lait d’une autre espèce. L’homme est le seul être vivant à continuer à boire du lait après l’âge adulte. Et il considère qu’un tel comportement alimentaire, pourtant contre nature, est essentiel pour sa survie! »

 

Rien ne vaut l’allaitement de la mère à son enfant, ne l’oublions pas, le lait des femmes humaines et fait pour les bébés humains. Est-ce qu’on donne du lait humain aux petits veaux ? Non, alors pourquoi du lait de vache à nos enfants ? Le lait maternel immunise les bébés contre toutes sortes de maladies, les aident à bien grandir et à se développer correctement.

 

Pour faire du lait de vache, il faut que la vache ait un petit, donc on la féconde par insémination artificielle à l'aide d'un tube d'insémination qui dépose le sperme contenu dans la paillette à l'entrée de l'utérus. Voilà encore quelque chose de vraiment TRES naturel vous en conviendrez. Une fois que le petit veau est né que devient-il ? On le laisse téter le premier lait de sa maman qui se nomme le colostrum et qui n’est pas bon à être commercialisé. Ensuite on sépare le veau de sa mère. Les vaches à qui on arrachent leurs petits sont perturbés, meuglent pendant plusieurs jours à la recherche de leurs petits. Imaginez-vous mère ou père, on vous arrache votre enfant quelques jours après l’avoir mis au monde sur cette belle planète. Vous ne savez pas où est le fruit de vos entrailles, vous avez peur et vous êtes impuissant devant cette situation... Tous les veaux mâles et la plupart des femelles sont tués pour être transformés en viande.  

 

 

  1°. Un déchirement.

 

2°. Des retrouvailles.

A vous de voir qu’elle vidéo vous préférez cautionner…

 

Pour qu’une vache produise autant de lait qu’elle le fait actuellement on lui donne des antibiotiques pour parer sa fragilité. Cette surexploitation des animaux est à l’origine de nombreuses maladies, principalement des infections du pis, qui sont traitées au moyen de… médicaments ! Elles ont souvent des mammites.

« Ce que l'on sait encore moins, c'est que le lait contient aussi du pus, pudiquement appelé « cellules somatiques ». C'est en effet par ces cellules somatiques que se traduisent les mastites à répétition dont sont victimes un tiers des vaches laitières. 

Le taux de cellules somatiques d'un lait sain est inférieur à 100 000/ml, mais l'industrie laitière a le droit de mettre sur le marché du lait présentant un taux de 400 000/ml, taux qu'elle obtient en mélangeant des laits très contaminés avec des laits qui le sont moins. On trouve aussi dans le lait des résidus anti-parasitaires, anti-inflammatoires, des pesticides et des aflatoxines fortement cancérigènes ». Peta 

 

Dans les élevages industriels, les vaches sont traitées comme des «machines à fabriquer du lait». Après quelques années la production de lait diminue fortement chez la vache qui n’est donc plus rentable. Elle est alors envoyée à l’abattoir.

"Bon alors passons au bio !" Oui c’est déjà mieux que le non-bio, surtout pour les antibiotiques. Toutefois le veau est également séparé de sa mère après sa naissance pour être élevé seul et, après quelques mois, il est abattu pour être transformé en viande de veau bio. Le veau est parfois envoyé à l’engraissement dans des élevages conventionnels. Dans les élevages de masse traditionnels, le veau bio est détenu isolé et engraissé avec de la nourriture non naturelle, puis, après une vie de misère, il est abattu. Sa nourriture ne contient souvent pas de fer pour que la viande soit blanche et tendre, comme le veulent les consommateurs ; les veaux souffrent d’anémie. Ça aussi c’est vraiment naturel n’est-ce pas ?

 

Les vaches ne sont pas des machines à lait, mais des êtres vivants qui ont besoin d’énergie absorbée sous forme de nourriture. Cette nourriture produit aussi des déchets polluants (urines et excréments). Et puis pour nourrir cette vache, il faut procéder de la même façon que pour les autres animaux d’élevages.

 

 

Le calcium il n’y en a pas que dans le lait animal ! Si, si, c’est bien vrai !

 Le persil, le cresson, le soja, le sésame, l'orge, les pois chiches, les noisettes, les amandes, les pistaches, les figues sèches, les algues, les épinards, le brocoli, les choux fleurs, le céleri en branche, les navets et certains légumes verts feuillus, haricots secs, haricots blancs, les lentilles, le soja, les fruits secs… ETC

 

 

Quel lait dans vos céréales du matin?

Personnellement je ne bois jamais de lait tel quel, je n’ai jamais aimé cela, je préfère les infusions, par contre je les utilises quand je cuisine. Oh et petite anecdote, j'ai grandis au lait de soja. Et j'ai beaucoup grandis ;) 

 

Amande

 

NOISETTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

soja

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Le lait d’amande, je l’utilise beaucoup pour faire mes purées, mes gâteaux, mes crêpes etc.
  2. Le lait de noisette, un membre de ma famille qui le boit nature -mon testeur omnivore-  m’a dit « Ce lait laisse un goût de pâte à tartiner dans la bouche », amateur de Nutella et autres pâtes à tartiner, ce lait est fait pour vous.
  3. Le lait de soja, lui aussi, je l'utilise beaucoup pour cuisiner, comme le lait d'amande.

*Sachez qu'un grand nombre de lait peuvent être trouvé avec des goûts différents (vanille, chocolat...)

J'ai pris Bjorg comme illustration car globalement, c'est une marque connu de tous.

Quelques autres laits : le lait d’avoine, le lait de riz, le lait d’épeautre, le lait de coco...

 

 

Dans mon prochain article je vous listerais tous les laits végétaux pour cuisiner, ainsi que leurs vertus. Pour ne rien rater, abonnez-vous à ma newsletter, merci de votre visite et bonne journée :) !

 

Et comme j'adore conclure en vidéo, voici une jolie trouvaille de quelques minutes